image-blogue-marketing-web
Écrit par Béatrice Poulin le 5 avril 2021

Comment bien intégrer un call-to-action?

Peu importe le sujet d’un site Web, les calls-to-action sont des éléments essentiels pour atteindre les objectifs d’une entreprise. En plus d’inviter les visiteurs à poser une action concrète, ils permettent de mieux les diriger vers les informations importantes de la plateforme.

Cependant, les calls-to-action doivent être construits intelligemment pour créer des leads de qualité et entraîner les visiteurs un peu plus loin dans leur parcours d’achat. Trop souvent, les développeurs et les stratèges Web passent trop de temps à réfléchir aux mots utilisés et pas assez aux autres éléments qui forment un call-to-action persuasif.

Au sein de TactikMedia, nous appliquons les trucs suivants pour développer des sites Web persuasifs avec des calls-to-action pertinents et personnalisés.

1 - Les calls-to-action doivent être visibles et faciles à trouver

En bref, un call-to-action n’existe pas seul; il doit être entouré d’éléments qui renforcent son message et son influence pour qu’il soit réellement efficace. Bien que le message, la forme et la couleur sont des éléments essentiels pour qu’un call-to-action soit persuasif, ce qui entoure le call-to-action est tout aussi important. En plus de devoir être situé au bon emplacement, le call-to-action doit être entouré d’éléments qui dirigent rapidement l’attention des visiteurs vers l’invitation à poser une action.

2 - Chaque page du site Web doit avoir un call-to-action

Ce principe implique que les visiteurs ne doivent jamais se retrouver devant un cul-de-sac. Lorsqu’ils naviguent sur une page, ils doivent toujours être en mesure de poser une action supplémentaire pour interagir avec la plateforme en ligne. Par ailleurs, les calls-to-action doivent s’adapter aux différentes pages du site et changer selon leur contenu. Par exemple, sur un site transactionnel, il n’est pas pertinent d’inclure directement le bouton « Ajouter au panier » dans le catalogue. À ce moment, il est préférable d’inviter les visiteurs à s’inscrire à votre infolettre ou à découvrir les avantages de vos produits et de votre entreprise. Ensuite, sur les pages des produits, le call-to-action sera effectivement « Ajouter au panier », car c’est la prochaine action logique du parcours d’achat. Pour les sites informationnels, les calls-to-action sont utiles pour inviter les visiteurs à poursuivre leur lecture et ainsi renforcer leur image positive de l’entreprise.

3- Le call-to-action doit être présenté au bon moment

Souvent, lors du développement d’un site Web, on se concentre trop sur l’incitation à poser une action sans réfléchir au contexte qui entoure le call-to-action. En effet, bien qu’il soit pertinent d’inviter les visiteurs à s’inscrire à une infolettre, il est inutile de leur proposer avant qu’ils n’aient obtenu des informations sur vos produits ou services. Ainsi, l’inscription à l’infolettre ne doit pas apparaître après 10 secondes de navigation, mais plutôt lorsque le visiteur a parcouru quelques pages ou bien pris le temps de lire un article au complet. Avant de poser une action, les visiteurs doivent faire confiance à l’entreprise en ligne. Ce n’est jamais une bonne idée de les bombarder de calls-to-action.

La création de calls-to-action persuasifs demande une expertise et une connaissance accrue des différents parcours d’achat des visiteurs d’un site Web. Heureusement, de nombreux experts de l’expérience utilisateur et du marketing numérique travaillent pour TactikMedia. Depuis plusieurs années déjà, nous avons comme mission de développer des sites Web persuasifs conçus pour améliorer les ventes des entreprises en ligne ou augmenter leur nombre de leads de qualité. N’hésitez pas pour communiquer avec nous si vous avez un projet en tête!

Article écrit par Béatrice Poulin
Béatrice maîtrise l’écriture SEO tout en créant du contenu pertinent et factuel. Elle sait trouver les bons mots pour mettre en valeur n’importe quel sujet. Malgré son amour inconditionnel de la langue française et du Québec, sa curiosité insatiable l'a poussée à s’expatrier en Argentine pour y perfectionner son espagnol.
crossmenu