Google-Places

Mise à jour du Google Pack : observons de près

Google-PlacesDernièrement, le fameux moteur de recherche Google a apporté une modification au niveau des résultats locaux. D’autres actualités comme la prise en compte du CRT ou la nouvelle API ont aussi retenu l’attention des entreprises, mais celle qui a le plus influencé leur esprit est cette mise à jour effectuée par Google qui fait la une des blogs influenceurs SEO. Nous pouvons dire que ce changement est synonyme de bouleversement pour les entreprises de petite taille. Nous allons analyser de près les changements et les conséquences.

Les résultats locaux ne sont plus que 3 au lieu de 7

Nous avons déjà sans doute entendu parler des 7 packs de Google. Ce sont les 7 entreprises locales qui ont le plus d’autorité. La première différence que nous pouvons noter de cette modification est que dorénavant, il n’y a plus que 3 au lieu de 7. Autrement dit, 4 sites ont été omis systématiquement.  Selon un Consultant SEO en Canada, David Carle, la concurrence entre les entreprises va encore devenir très rude face à cette modification, car si auparavant, elles se battaient pour faire partie des 7, maintenant, ils vont devoir se battre pour les 3 places. Malheureusement,  certains prestataires ont même affirmé que leurs ventes vont être réduites de moitié suite à cette mise à jour.google-pack-3

Par contre, d’autres professionnels en SEO ont confirmé  que ce nouvel affichage va être une grande opportunité pour les 3 qui ont pu garder leur place. Des analyses ont révélé que si auparavant le bloc de résultats locaux ne s’affiche qu’une fois sur quatre parmi les résultats classiques, il s’affichera neuf fois sur dix.

La fiche MyBusiness et le compte Google + des entreprises ont été supprimés

MyBusiness et Google + font partie des plateformes sur lesquelles les entrepreneurs peuvent présenter le profil de leur entreprise. Cette fois, les deux liens pointant vers ces deux plateformes n’existeront plus. D’un côté, cette décision est raisonnable étant donné que certaines fiches sont incomplètes et surtout elles ne sont pas mises à jour, pour ne pas dire « jamais ». Cependant, Google a décidé de rediriger directement les internautes vers le site de l’entreprise.  D’un autre côté, navré pour celles qui ont complété leur fiche soigneusement. Cela ne va plus servir à grand-chose pour ne pas dire inutile. Pour certaines entreprises, la fiche MyBusiness est considérée comme un meilleur atout pour le référencement local.

 La disparition du numéro de téléphone et de l’adresse de l’établissement

Avant, le numéro de téléphone et l’adresse de l’établissement se trouvaient juste à côté du résultat. Actuellement, Google a décidé autrement. Deux nouveaux boutons ont été mis à la place : celui du site web (cliquable pour avoir des informations concernant l’entreprise, ses activités ainsi que ses coordonnées), celui des itinéraires (à cliquer si l’internaute veut avoir des détails sur la localisation de l’entreprise). Cette suppression de coordonnées était un petit séisme pour les entreprises. Certaines reçoivent plusieurs appels entrants tous les jours grâce à ce contact affiché juste en bas du nom de l’établissement. Logiquement, cette situation va avoir des impacts négatifs sur leur chiffre d’affaires.

En résumé, même si ce changement semble plus ergonomique sur certains points, les TPE et les PME ont beaucoup à perdre. Elles vont devoir doubler d’effort si elles veulent faire partie des 3 premières. Cependant, un nouveau doute s’installe dans l’esprit des consultants SEO : ce changement amènera-t-il à un référencement local payant, s’il faut cliquer pour avoir plus d’informations sur les établissements ? Autant s’y préparer.

TÉLÉCHARGEMENT GRATUIT

5 éléments pour augmenter le traffic sur votre site web

Guide complet PDF disponible afin d'augmenter votre traffic dès la semaine prochaine
TÉLÉCHARGEZ NOTRE GUIDE
À propos de l'auteur

Vincent Lambert

Bachelier en entrepreneuriat et management à l’Université du Québec à Trois-Rivières, Vincent a toujours eu un intérêt prononcé envers tout ce qui entoure le Web, le marketing et la stratégie. Ayant réalisé son premier site Web à l‘âge de 14 ans, Vincent est un entrepreneur né.

Partager cet article

Laissez un commentaire